APTN entend examiner chaque proposition soumise à son attention, et il s’efforce de rendre ce processus le plus simple possible. Si, après avoir lu le processus de demande de propositions, vous avez des questions, n’hésitez pas à écrire au gestionnaire de la programmation de votre région.

Projets de diffusion en première fenêtre

Au moins deux fois l’an, le Service de la programmation publie une demande de propositions (DP) en vue d’inviter les réalisateurs compétents à proposer des émissions innovatrices et de qualité qui s’inscrivent dans la mission de la programmation d’APTN. Certaines exigences particulières s’y appliquent, et nous vous prions de lire attentivement la demande de propositions avant d’y répondre. La DP reflète les priorités de la programmation établies par le Service de la programmation. Assurez-vous également que votre proposition satisfait aux critères d’admissibilité et d’évaluation.

APTN n’accepte les projets de diffusion en première fenêtre que dans la période précisée dans une DP. Les projets d’émission pour diffusion en première fenêtre reçus après la date de clôture sont écartés.

Les propositions doivent être soumises à l’attention du gestionnaire de la programmation de votre région. Veuillez consulter la section Documents à annexer pour obtenir de l’information sur ce qu’il faut inclure dans votre proposition.

Tous les projets de licence sont d’abord étudiés par un membre du Service de la programmation. Si ce premier examen révèle qu’une émission respecte nos normes, nos critères d’admissibilité et nos priorités, elle est soumise au Comité de la programmation. Des décisions sont rendues environ 8 semaines après l’échéance de toutes les dates de clôture indiquées dans la DP. Tous les réalisateurs soumissionnaires sont informés de l’acceptation ou du rejet de leurs propositions

Autres éléments à considérer pour le renouvellement des émissions actuelles :

Projet de création et de diffusion en deuxième fenêtre

APTN accepte les projets de création et de diffusion en deuxième fenêtre tout au long de l’année, sur la base du premier arrivé, premier servi, et jusqu’à épuisement des fonds. Il n’y a donc pas de date limite à respecter.

APTN développe des émissions qui proviennent de réalisateurs et de scénaristes autochtones, et qui exigent un travail de création (recherche, planification ou écriture). Les fonds de création doivent s’appliquer à un projet de concept, de présentation ou de scénario, ou à un épisode pilote, et le réalisateur doit être disposé à donner à APTN la possibilité d’obtenir une licence de diffusion une fois l’émission au point. Le montant de la contribution à la création sera déduit des droits de licence autrement payables par APTN ou, si la licence est accordée à un autre radiodiffuseur, sera remboursé en entier à APTN le premier jour des principaux travaux de prise de vues. Le réalisateur accepte de fournir par écrit un rapport sur l’état d’avancement de l’émission à l’intérieur d’un échéancier précis.

APTN étudie les projets de diffusion en deuxième fenêtre provenant de réalisateurs autochtones ou de réalisateurs de contenu autochtone. Une maison ou une équipe de production qui demande une licence à APTN pour une diffusion en deuxième fenêtre ou en fenêtre subséquente, doit présenter un plan de travail solide et réaliste, ainsi qu’un programme de formation et de mentorat à l’intention des Autochtones. Des Autochtones doivent en outre occuper des postes clés au sein de l’équipe de production.

Les propositions doivent être soumises à l’attention du gestionnaire de la programmation de votre région. Veuillez consulter la section Documents à annexer pour obtenir de l’information sur ce qu’il faut inclure dans votre proposition.

Tous les projets de création et de diffusion en deuxième fenêtre sont d’abord étudiés par un membre du Service de la programmation. Si ce premier examen révèle qu’une émission respecte nos normes, nos critères d’admissibilité et nos priorités, elle est soumise au Comité de la programmation. Tous les réalisateurs sont informés de l’acceptation ou du rejet de leurs propositions dans un délai de 4 à 6 semaines.